La réflexologie plantaire

Cette technique manuelle est pratiquée depuis très longtemps dans différents endroits du monde. On retrouve de très anciennes cartographies des zones réflexes des pieds en Égypte, en Inde, en Chine, ou encore au Japon. Dans des temps moins lointains, on doit à une poignée de personnalités la théorisation et le perfectionnement de cette approche, dont la célèbre Eunice D. Ingham qui a mis au point une méthode très utilisée actuellement. C’est celle que je pratique.

Principes

Pour comprendre la présence d’un lien entre des zones de la peau à l’extérieur du corps et des organes situés à l’intérieur du corps, nous devons remonter au premier mois de formation de l’embryon pendant lequel le système nerveux et la peau se développent à partir du même tissu cellulaire, l’ectoderme. Ils se différencieront par la suite pour former deux systèmes à part entière. Par conséquent, tout ce qui nous touche, au sens premier, va aussi « toucher » le système nerveux central  et ce dernier va renvoyer des influx vers les tissus innervés de notre corps, c’est-à-dire à peu près tout ce qui se trouve à l’intérieur.

La sollicitation de zones très précises situées au niveau des pieds va participer à la régulation du fonctionnement des multiples systèmes de l’organisme, comme le système rénal, urinaire, digestif, sanguin, respiratoire, lymphatique, immunitaire, hormonal, ostéo-articulaire, locomoteur, sensoriel et nerveux bien sûr. Pour cela, différentes techniques manuelles sont utilisées, comme la pression, la rotation et la reptation. Notre force d’équilibre intrinsèque va inciter spontanément l’organe sollicité à ajuster sa manière de fonctionner, soit en diminuant son activité si elle est trop importante, soit en l’augmentant si elle est trop faible.

Pour quelles raisons ?

Drainer l’organisme, éliminer les toxines, rééquilibrer une fonction, diminuer les douleurs liées par exemple aux règles, aux hémorroïdes, aux migraines, aux problèmes de dos ou aux sciatiques, améliorer la digestion, diminuer les tensions liées au stress, retrouver un sommeil plus régulier et profond, améliorer son confort respiratoire, stimuler sa vitalité et son système immunitaire, en prévention, ou tout simplement pour s’offrir un moment de détente.

La réflexologie va être très efficace pour faire face aux « maladies hivernales », les éviter ou en diminuer les désagréments.

En agissant sur la force régénératrice de l’être, elle va être d’une grande aide en cas de maladies chroniques, en parallèle des traitements médicaux.

Pour qui ?

  • Les bébés : troubles digestifs (coliques, constipation), régurgitations, reflux gastriques, troubles ORL, évacuation des glaires, douleurs des gencives, faiblesse immunitaire, anxiété, troubles du sommeil, etc…
  • Les enfants, adolescents : troubles digestifs et ORL, problèmes respiratoires (comme l’asthme), faiblesse immunitaire, douleurs, dérèglements hormonaux, anxiété, troubles du sommeil, troubles de l’attention, difficulté de concentration, etc…
  • Les adultes : stress, accumulation de toxines, douleurs et tensions, dysfonctionnements, dérèglements hormonaux, anxiété, troubles du sommeil, etc…
  • Les femmes enceintes (à partir du 3e mois de grossesse) : particulièrement efficace contre le mal de dos, les problèmes digestifs, la constipation, les nausées, les jambes lourdes, la rétention d’eau, la mauvaise circulation sanguine, les  tensions musculaires, les gênes respiratoires, etc.
  • Les sportifs : tensions musculaires et tendineuses, mauvaise récupération, acidification, accumulation des toxines, mauvaise respiration cellulaire, troubles circulatoires, troubles respiratoires, etc…
  • Les seniors : douleurs, accumulation des toxines, troubles de la concentration et de la mémoire, difficulté de déplacements et de mouvements, troubles digestifs, dysfonctionnements et dérèglements, diminution des facultés sensorielles (comme la vue et l’ouïe), anxiété, troubles du sommeil, etc…
  • Les personnes présentant un handicap moteur : la réflexologie plantaire va permettre d’atténuer les tensions au niveau des pieds, d’améliorer la circulation sanguine et lymphatique, de réduire les douleurs, de drainer l’organisme, de stimuler le système nerveux. Elle va être en outre efficace pour soulager tous les troubles évoqués précédemment.

Contre-indications

  • Troubles au niveau des pieds : ulcération, inflammation aiguë, mycoses, mal perforant plantaire.
  • Troubles généraux : phlébites ou autres problèmes circulatoires graves, personnes cardiaques, pathologie évolutive en phase aiguë.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez un doute.

Déroulement des séances

Une séance commence toujours par un moment de détente des pieds, afin de vous mettre dans un état à la fois de relaxation et de réceptivité. Puis, les points réflexes vont être stimulés par différentes techniques manuelles. La séance se termine comme elle a commencé, c’est-à-dire par un moment de détente.

Fréquence des séances

En général, c’est à partir de la quatrième séance que les effets s’installent à long terme, le temps au corps de drainer les toxines et de rétablir petit à petit l’équilibre. Vous ressentirez cependant dès la première séance une diminution des troubles et du stress. Pour des troubles chroniques installés, une dizaine de séances permet de vraiment installer un changement. Les séances sont espacées d’une semaine pour les premières, puis de 2 ou 3 semaines, selon l’évolution. Pour de la prévention, 1 séance par mois peut être envisagée. Pour de la détente, c’est autant que bon vous semble !

Réactions possibles suite à une séance

Comme cette pratique permet de drainer et de faire sortir les toxines, des effets peuvent se manifester dans les 48 heures suivant une séance, comme de la fatigue ou au contraire un regain d’énergie, un transit accéléré, l’apparition de boutons, un changement dans la texture de la peau (plus sèche ou plus grasse), une augmentation de la fréquence à laquelle vous allez uriner, un changement dans la couleur des urines, un sommeil agité ou au contraire plus profond, une poussée de fièvre ou un changement d’humeur. Ces effets sont normaux et les désagréments disparaissent rapidement.

Il est nécessaire de boire beaucoup d’eau après la séance, afin de faciliter l’élimination des toxines et de bien hydrater les tissus corporels.